30 janvier 2009

Surfing or not surfing

Le vrai dilemme pour un photographe de surfing. Faut-il mieux assurer le boulot où aller se faire un petit coup de surf ?
Exemple en images :
cas 1 : 2h dans l'eau un jour clapot pour ne ramener aucune image valable. Enchaîner sur 1h de surf sur le même spot et se prendre boîte sur boîte,
cas 2 : comme à mes débuts de photographe, une petite série de line up avant de tracer à l'eau pour 3h30. Averse de grêle, pluie, orage sur la trogne mais quelques jolies droites et une ou deux gauches qui valaient le détour.

L'un des premiers photographes de surf en Bretagne, Fred Le Leannec, a fait son choix, il ne fait quasiment plus de photos !
Et vous, vous choisissez quoi ?

photo1 : Thomas Joncourt passe les blocs et attend que la vague daigne recreuser pour envoyer son move.
photo 2 : une photo et à la flotte...


2 commentaires:

Sylvain a dit…

Quand j'étais en Australie, le niveau sur l'eau était tellement bon que ça dégoûtait trop mon pauvre surf sans expérience, alors je choisissais le watershot, mais a la fin je n'étais jamais content de mes photos, sûrement dû aussi au manque d'expérience. Bref tout ça pour dire que maintenant je reste au Windsurf et, de temps en temps, persiste derrière mon sac étanche.

Anonyme a dit…

Ça me fait bien plaisir de découvrir cette spécialité de la photo. Ton blog est très intéressant. Tu es dans ma liste sur Kecebolaphoto maintenant ...
Bien à toi

Frozen Piglet