02 juillet 2008

Le leash a t-il tué le surf ?

The leash Ruined Surfing, photographe de surf, photo de surf en Californie, Kristen Pelou En le rendant accessible au plus grand nombre, le fameux "fil à la patte" de Georges Hennebutte* aurait-il tué le surf ? Pour certains puristes ** , c'est une évidence comme le montre ce sticker collé sur une poubelle du spot de Malibu en Californie. Plus besoin d'être un nageur hors paire pour aller shooter des vagues au large puisqu'il suffit de tirer sur la laisse (le leash en english) pour voir revenir toutou ...
Le surfer avec un leash peut tomber sans avoir à se taper un 200m nages libre en se prennant des séries sur la gueule. Il conserve de l'huile de coude (et d'épaule) pour prendre plus de vagues et progresse plus vite. Avec le leash, on peut aussi surfer les petites criques et les spots truffés de rochers. Pour les connaisseurs, je suis certain que l'ambiance serait bien plus tranquille aux Roches Blanches en Bretagne sans ce fil à la patte. Du coup en effet, terminé le bon temps entre potes tatoués au peak, on se tape des blaireaux qui prennent plein de vagues et paniquent dès que le fil d'uréthane (la matière utilisée pour fabriqué le leash) casse.
Ce bout de plastique peut parfois représenter un danger. Ainsi, le père de Jack O'Neill (celui qui a officiellement inventé le leash aux US et déposé le brevet), Pat O'Neill (inventeur lui de la combine de surf), aurait ainsi perdu un oeil en se prenant un retour de planche en pleine face. On peut aussi rester accroché aux rochers ou au corail avec le leash, se faire saucissonner avec pendant un gros wipe out, la mort de certains big wave riders serait due au port du leash (collision avec la board sous l'eau entre autres explications), etc etc.
Quel que soit votre avis sur la question, il est indéniable que l'arrivée du leash a métamorphosé le surf et sans doute aidé à briser (avec l'argent, les compet, le star system et j'en passe) l'esprit communautaire qui devait régner sur les spots dans les années 1960-1970 comme ici à Malibu. Je n'ai pas étudié la question mais une vague de localisme aurait-elle suivie de quelques années l'arrivée du leash sur les spots ? Si vous avez votre idée, n'hésitez pas !

* - Georges Hennebutte a inventé le fil à la patte en 1958 sans déposer de brevet. Quelques 10 années plus tard, le leash est arrivé sur les spots californiens réinventé (mais avec brevet cette fois ci) par O'Neill, la boite de wetsuits de Santa Cruz.
** - Les puristes ne sont sans doute pas responsables de ce sticker, les puristes partent surfer ailleurs et sont généralement discrets, c'est peut-être juste du marketing, du bizbiz.

6 commentaires:

Sylvain a dit…

Je pense que le leash est une evolution (bonne ou mauvaise) du surf. Et c'est le cas dans bcp d'autre chose, comme le harnais en windsurf, ou le numerique en photo.

Kristen Pelou a dit…

Tout à fait d'accord avec toi Sylvain. Ce qui est étonnant c'est que des mecs éditent ce stickers 40 ans plus tard. Pout la photo, avant le numérique, il y a eu l'invention de l'autofocus il y a 30 ans environ. Un sacré changement pour la photo de surf surtout quand on shoote au 600mm et qu'on est myope !

Sylvain a dit…

effectivement, shooter au 600mm il y a 30 ans devait etre fun. mais moins fun a la sortie du labo.
Pour le sticker : je pense que, c'est juste un moyen de dire, qu'ils en ont marre des touristes.
Petite question qui n'a rien a voir : Quel caisson etanche utilise tu ?
Est-il facile d'en trouver d'occas ?
Cheers

gwendal a dit…

"on se tape des blaireaux qui prennent plein de vagues et paniquent dès que le fil d'uréthane (la matière utilisée pour fabriqué le leash) casse"

Bonjour je réagis car le mot "Blaireaux" Wah c'est fort tout de même sur un reportage s'il sort de la bouche d'un journaliste.

Perso je suis Hyper, Méga, enfin je penses que l'on ne fais pas plus Chauvin et anti touriste que moi (de l'île de sein) et je suis assez choqué de voir ce mot "Blaireaux"

Pour moi les blaireaux, ce que l'on peut siter dans un mag, ou sur un article internet, ce sont qui ne respecte rien, qui polue les sites, qui sont dangereux dans la pratique de leur sport, qui donnent une mauvaise image de notre sport et son esprit, la je dis rentront leur dedans et montront leur qu'on est oas a Pris ou Nantes ici, c'est chez nous et on respecte.

www.destination-wdf.com

Kristen Pelou a dit…

Salut Gwendal,
étant donné que je ne suis pas californien de Malibu, que je ne squattais pas le peak avec Miki Dora et ses potes tatoués en 1960 (c a d avant le leash), on peut imaginer que la phrase que tu cites est au second degré.
J'aime beaucoup les stickers, j'en photographie souvent et le message de celui ci m'a incité à vous le montrer. La phrase que tu cites aurait par exemple pu être lancée par l'éditeur de ce sticker, un vieux de la vieille que ne peut plus surfer "son" spot tellement c'est devenu blindé et qui se rapelle le bon temps où le surf était un sport bien plus confidentiel.

Je mettrai des ** avec rappels en bas de pages pour le second degré la prochaine fois, c'est vrai que le sourire en coin et l'oeil rieur passent bien moins bien par écrit que dans une discussion classique

RoskÖ a dit…

Tu connais pas le "^^"? J'avais lu dans un vieux surf session que le leash avait été inventé sur la côte landaise mais que l'idée n'avait pas été déposée! Ils sont forts ces landais!^^