30 janvier 2008

Différentes façons de voir la photo de surf

photo de surf, photographe de surf  Tom Servais
Au début, je voulais vous présenter les sites de quelques photographes talentueux à mes yeux. Mais comme souvent lorsque je me lance dans ce type d'article, je trouve tellement de choses à dire que le post s'allonge, s'allonge... Bonne lecture !

Un simple regard à un magazine spécialisé comme le numéro spécial photo de Surfer suffit pour se rendre compte de l'incroyable richesse de styles que l'on rencontre en photographie de surf. J'ai donc décider de vous présenter quelques photographes, une poignée parmi la multitude actuelle de photographes de surf, qui s'illustrent dans leur style respectif.


L'image sportive tout d'abord, la plus classique, c'est bien entendu les champions, les grands noms du sports mis en avant sur des vagues mythiques ou du moins magnifiques (ci-contre, le cut back cultissime de Tom Curren à Backdoor par Tom Servais). Le photographe immortalise un instant, le surfer est mis en avant, on voit les sponsors, la gerbe d'eau, le visage, la planche. Pas forcément au top de l'originalité, l'image fera néanmoins une belle pub, une couv de mag. Simple, efficace ! Mais ne vous laissez pas bluffer par l'apparente facilité, ce type d'image est loin d'être l'oeuvre d'un simple presse boutton. Car la belle image de sport, comme sait si bien la mettre en avant Gérard Vandystadt avec l'"Oeil Vandystadt", demande une vrai recherche. En surf, les ingrédients sont simples mais pas toujours très faciles à assembler : une belle lumière, un bon angle, une belle vague, une belle action, un beau champion, ajoutez un bon photographe et vous aurez une belle image. De grands noms de la photo de surf s'illustrent dans ce domaine. Ils font le tour du monde, sont potes avec les champions comme par exemple Bernard Testemale (qui officie chez TripSurf depuis des lustres), Sylvain Cazenave (distribué d'ailleurs par Vandystadt) ou encore le ricain de Surfing Mag Pete Frieden qui traine avec les frères Lopez et leur clique. Les spots sont les même d'année en année, les riders changent et il faut toujours proposer du neuf aux mag, nouveaux cadrages, nouvelles actions et cela représente un travail de chaque instant. De la fine gachette, aucun doute la dessus lorsque l'on jette un oeil aux images.

photo de surf, photographe de surf  Scott Aichnerphoto de surf, photographe de surf Clark Little
On reste chez les sportifs avec le photographe qui est lui même un sportif de haut niveau. Certains sont de vrais dauphins, ils nagent dans des vagues énormes à la limite de l'inconscience, plongent sous les sets... Comme je le disais dans d'anciens posts, le plus connu est sans doute aujourd'hui Scott Aichner, ancien pro du bodyboard, il est pour beaucoup le roi de la photo aqua dans les vagues hawaïennes ou de Puerto Escondido. Toujours chez les kamikazes Hawaïens, on peut jeter un oeil au boulot de Clark Little, le pionnier du surf dans le shore break de Waïmea bay. Bouffeur de sable devant l'éternel, il "aime capturer de l'intérieure (c'est le point important, ndlr.) le mélange de beauté et de puissance de ces vagues monstrueuses". En illustration ci-dessus, une superbe séquences signée Scott Aichner se faufilant entre entre le surfer et la lèvre de la vague à Off The Wall et une image artistique de Clark Little au coeur des turbulences d'un épais shore break. En France ou en Europe, les Timo, Gecko & Co. s'en sortent vraiment bien également comme en témoignent leurs nombreuses publications en presse et pub.

Combinant le "simple et efficace" des premiers à la témérité des seconds, des gars comme Tom Servais ou Tim Mc Kenna et tellement d'autres, parviennent à s'exprimer aussi facilement derrière un 600 mm que dans le tube. Le coté complet est important en photographie de surf. On fixe l'action depuis la plage, la photo aquatique permet de fixer également l'action, les ambiances de l'intérieur, rendant plus vivant le reportage tout en permettant au photographe de profiter un peu des vagues. Ci-dessous, Raimana Van Bastolaer en tow inn, une image de Tim Mc Kenna shootée de la passe de Teahupoo en bateau.
photo de surf, photographe de surf   Tim Mc Kenna

photo de surf, photographe de surf David Pu'u
Une approche choisie par une dernière série de photographes est le coté résolument lifestyle et "artistique". La recherche d'un petit quelque chose en plus qui fera que la photo ne sera pas une photo de plus. Il y a ceux comme le californien David Pu'u qui se mettent à l'eau à l'aube pour choper un rayon de soleil dans la vague, dans le tube. Ses images ont fait le tour du monde, de vrais bijoux (voir ci-contre). Il y a aussi ceux, comme l'ex surfer pro Joe Curren,
photo de surf, photographe de surf  Joe Curren
qui parvient à nous faire sentir l'ambiance, recherche la lumière pour nous sortir des images plates qui fleurissent sur le web à longueur de pages. Le "plus" peut aussi être apporté par des lieux différents, de nouvelles destinations, à ce jeu, le ricain de Honolulu, John S. Callahan, est sans doute l'un des meilleurs. Il parcourt le monde pour de nouvelles vagues, l'exotisme de nouvelles destinations. L'un de ses compagnons de voyages est Yep, présenté dans un post précédent. En France, l'as du line-up, ambiance, pourrait être un gars comme Yannick Le Toquin. Il écume les spots depuis des années en proposant un certain regard, essayant de montrer autre chose que ce que ses voisins landais produisent. En France aussi, à noter l'oeil de Greg Rabejac, malheureusement pas de site pour illustrer mon propos mais souvent de belles images sur les pages de vos magazines papiers préférés.

A citer aussi l'excellent travail du très complet Jon Franck. Je n'arrive malheureusement pas à trouver son boulot sur le web si ce n'est sur le fond d'écran shooté à Teahupo visible sur le site surfermag.com présenté ci-dessous. Placement impeccable derrière le champion du monde Mick Fanning dans le tube de Teahupoo. Tous les éléments sont présents, le tube, le surfer, les montagnes verdoyantes, les nuages, la lumière, quant à l'engagement, je vous laisse en juger ...
photo de surf, photographe de surf  Jon Franck

4 commentaires:

julien a dit…

Genial ton article!!! Très intéressant et c'est agréable de découvrir ou redécouvrir des photographes aussi talentueux!

Kristen Pelou a dit…

Merci Julien. En effet, plein d'excellents photographes sur le web. Je regarde régulièrement ce qui se fait et vous proposerai de nouveaux site prochainement. A propos de Joe Curren, un très joli sujet sur Sao Tome vient de sortir dans le dernier Surfer's Journal.

ben a dit…

Quand on voit les photos de clark little ou tim jones (entre autres), on se demande comment ces mecs sont encore vivants! Quelques liens interessant:
http://www.patricktrefz.com/photography.html
www.jonisternbach.com
ou encore un tour sur http://www.clubofthewaves.com/art_photography.php, que vous connaissez surement et qui reunit un bon nombre photographes anglosaxons et hispanisans (du bon, du tres bon et du moins bon, histoire de gout et de composition).

Ben, Irlande

tisto a dit…

Mickey Smith également :

http://www.mickeysmith.co.uk/thedice/index.php