02 mars 2011

J'ai reçu un mail

J'ai reçu un mail la semaine dernière, ça arrive. Une agence de pub aux Etats Unis qui souhaitait acquérir les droits d'une photo :
durée 1 an
usage pub dans la presse (pleine page) et web

Qui est le client (Nike ou l'épicerie du coin ?), dans quels magazines sont achetés les espaces publicitaires ? Newsweek, National Geaographic ou the South Dakota Daily News, les tirages ne sont pas les mêmes ! Pas de réponse !
Donc, c'est la tuile, le cauchemar quotidien du photographe à qui on demande un prix. En plus le mec est pressé, il faut un devis tout de suite.
Rapide consultation des petits barèmes ça donne un truc comme 1 utilisation pleine page dans un mag qui tire entre 100 000 et 250 000 on va dire à la louche 1 000 €. 10 pubs sur l'année, 10 000€ + usage web... J'arrondis le tout à 7 500€, je transforme le tout en $ puisque la personne en face ne sait pas faire la conversion elle même (elle me l'a dit), ça fait 10 000$.

Allo allo ? Merde, y'a plus personne.

C'est pas la fin du monde remarquez, je reçois des mails de ce genre assez régulièrement pour savoir que les chances de réussite sont très très minces. Alors autant ne pas s'en vouloir après coup d'avoir proposé des tarifs trop bas. 10 000$ ça peut faire beaucoup pour certains, mais tellement peu pour d'autres. Moi 10 000$, je trouve ça rond, le chiffre sonne bien.

On reste dans la même gamme. L'autre jour un copain me raconte une belle histoire. Le photographe avec lequel il bosse régulièrement a fait des photos pour une marque d'apéro. Il demande la somme astronomique pour lui de 8 000€ pour le shooting, l'utilisation pub. La fille de la comm' le rappelle en lui disant que c'est ridicule, qu'il faut qu'il augmente son prix, le dernier photographe ayant facturé 35 000€. Le voilà obligé de s'aligner afin que la fille n'ait pas besoin de justifier à sa direction une demande de budget de 40 à 50 000€ pour les photos alors qu'elle n'avait dépensé que 8 000€ l'année d'avant.
Une autre, une autre..., un commercial avec lequel on bosse parfois à une demande de devis pour une création graphique. Au cours de la conversation, il arrive à soutirer à la fille son budget. Il fait un devis majoré de 25% par rapport au budget annoncé, le devis est accepté sur le champ...

4 commentaires:

kikirecording a dit…

Kikirecording (photographe amateur)

Salut,

Elle est ouf ton histoire !!! Je ne comprend pas comment une agence de pub peut mettre autant de fric dans des photos (certes faites par un photographe de renom). Pour moi 10 000 dollars pour une photo ce pas trop si l'agence paye, mais vis à vis d'un salaire au smic c'est hallucinant.

Après je ne connais pas ce monde donc je ne peut pas bien le comprendre.

Merci pour ton témoignage.

kikirecording

KP a dit…

Si tu connaissais les budgets d'achat d'espace de certains services presse et agences (magazine, affichage sans parler de la TV). Une page de pub dans certains mags coûte une bonne cinquantaine de smic, je te passe les clips TV.
Pour revenir à notre affaire, comme je le disais, 10 000$ ça sonne bien, et en plus, ça ne représente que quelques % de l'achat d'espace et des miettes des retombées envisagées par la pub. On ne m'avait pas donné les info sur le client et les espaces achetés. Si c'est pour 1 an de pubs Nike dans les plus gros magazines US et des sites web super visités, c'est pas cher payé... J'y ai été un peu fort mais je suis ouvert à la discussion pour les prix.

Pour ce qui est de la photo. Il s'agissait d'une photo de bateau réalisée après une journée particulièrement musclée. En fin de journée, il y avait pas mal de gros boîtiers et objectifs à sécher au soleil sur les pontons après avoir reçu des paquets de mer. Moi, j'était blanc de sel de la tête aux pieds. Sur un bateau, selon les goûts, tu travailles avec un ou deux boitier et des gros objo (70-200mm, 300 f2.8, 400 f2.8, 600mm, 100-400 etc etc), si l'un d'entre eux passe à la baille, tu as gagné ta journée. Sur une semaine de régate, tu feras une poignée de photos top si les conditions sont bonnes. Que les photos soient bien ne te garanti pas de les vendre et en attendant il faut se loger, enchaîner les événements, manger etc
Bref, même en vendant (ou plutôt en essayant de vendre) quelques photos cher, les photographes, dans leur immense majorité, ne roulent pas sur l'or. Très nombreux gagnent moins que le fameux smic d'ailleurs :-)
La solution n'est pas la quantité à pas cher et le microstock. Le marché est déjà saturé ! Je préfère donc vendre peu mais mieux. Chacun son truc

kikirecording a dit…

Merci j'y vois un peu plus clair maintenant...

bonne continuation à toi...

stef a dit…

yes 10 000$ c'est bon comme tarif

quand on connaît l'engagement que ça suppose, la dose de créativité nécessaire, le temps passé, et le prix du matos, c'est pas volé.

et puis comment se payer un hasselblad autrement?
http://www.bhphotovideo.com/c/product/671879-REG/Hasselblad_70480533_H4D_60_Digital_SLR_Camera.html
à 30 000€ le bébé, faut envoyer!

et le smic lui, ne signifie quelque chose que pour ceux qui le touchent, une unité de mesure de la misère en quelque sorte...