28 janvier 2008

Façade rayée, photos foirées

photo sous marine en Grèce
En photo aquatique, la façade est un élément clé au moins aussi important que votre optique ou le capteur de votre boîtier.
Il faut prendre soin de ces bouts de pléxi, les protéger, les ranger, nettoyer, rincer , sécher car en cas de casse ou de grosse rayure, la facture peut être salée.
Je m'étais pour ma part bidouillé une façade pour mon fish-eye à l'aide d'un semi-dôme de compas pour la navigation que le service presse de Plastimo m'avait gentillement donné. Je l'avais fait fixer sur une épaisse plaque de pléxiglass que j'avais ensuite percée pour faire passer mes vis de serrage. Le système était très correct optiquement pour le type de photos que je souhaitais réaliser. Seul problème rencontré durant mes premières sessions photos : le dôme un peu large ne me permettait plus de bloquer correctement le boitier et son objectif à l'intérieur du caisson. Donc, après une bonne grosse bouffe sous une vague, le petit pare-soleil métallique du fish eye est venu frotter contre l'intérieur du dôme. Après quelques journées à ce régime, la façade avait un peu morflé ... Sur la photo ci dessus, on peut voir dans la partie inférieure gauche de l'image, le résultat des dizaines de micro-rayures causées par le frottement de l'angle du fish-eye. On cadre rarement l'élément principal d'un image en bas à droite mais comme sur la photo montrée plus haut, ce type de rayure peut gâcher même une photo de vacances ...
le kit Novus PolishPour avoir passé plusieurs semaines un été à poncer des coques et des moules de coques de bateaux étant jeune, je savais qu'il existait de la pâte à polir pour toutes sortes de plastiques. Pour mon plexi de façade, il fallait une pâte super fluide afin d'éliminer mes micro-rayures et ne pas en recréer d'autres. J'ai donc fait le tour du marché pour finalement trouver un truc pas trop mal : le "fine scrach remover" commercialisé par la société Novus Polish. On achète un petit kit composé de 2 ou 3 petits flacons à utiliser selon la profondeur des rayures. Attention si le cas se présente à vous, ne pas "poncer" trop localement au risque de créer un aplat qui fausserait lui aussi la qualité optique de votre façade.

4 commentaires:

julien a dit…

Merci pour cette info, c'est bon à savoir sachant que je commence à avoir pas mal de rayures sur mon dôme.

Anonyme a dit…

Ces petites bêtes sont effectivement fragiles, ça fait le deuxième que je raye... Merci du conseil! Ça m'évitera peut-être que le dôme fasse des aller-retours a Hawai pour rien! Un autre truc de Sylvain Cazenave, c'est de frotter délicatement le dome avec de la mousse Styrodur (mousse bleue ou jaune utilisée comme isolant).
Ben, Irlande

Kristen Pelou a dit…

Pas mal le Styrodur mais assez chiant à trimballer qd meme, non ?
Je crois que la marque Aquatech vend son propre polish mais si c'est le même produit en plus onereux ... Il me semble qu'on peut choper le polish cité dans ce post chez Photo-Denfer (il y a quelques temps, c'etit le cas en tout cas). Les fans de tuning pourront utiliser le polish de finition qu'ils ont utilisé sur le spoiler et autres bas de caisse ...

Julien a dit…

Suite à des rayures plus consistantes, voici la réponse de Phillippe à mon mail:

"Tout dépend de la profondeur de la rayure. Tu peux essayer avec du polish
type "miror" pour argenterie. Si ça ne suffit pas il te faut poncer à l'eau
au 800, puis 1000, et 1200 et enfin finir au miror, il faut frotter fort et
longtemps, et ça reviens comme neuf"